Me Bonaggiunta et Me Tomasini sont les avocates fondatrices du cabinet spécialisé dans la défense des victimes de violences conjugales physiques et psychologiques.


Libération de
Jacqueline Sauvage



Le cabinet BT et Associés vous informe...


François Hollande a accordé la grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage qui a pu sortir de prison et retrouver les siens. Merci à toutes celles et ceux qui ont soutenu ce combat et aux 435 972 signataires de la pétition.


Article paru sur le site Libération

Les avocates de Jacqueline Sauvage, avec ses filles, demandent une grace totale.
La voiture transportant Jacqueline Sauvage quitte la prison de Réau (28/12/2016).
Photo AFP.

Article Libération.fr du 28 décembre 2016 :
Jacqueline Sauvage est sortie de prison.

Jacqueline Sauvage est libérable «immédiatement» : François Hollande «accorde une remise gracieuse du reliquat de sa peine» selon un communiqué de l’Elysée. En octobre 2014, Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari violent. Cette peine avait été confirmée, le 4 décembre 2015, par la cour d’appel de Blois. Elle est sortie de prison en fin d'après-midi.




Article paru sur le site Larepublique77.fr

Les avocates de Jacqueline Sauvage, avec ses filles, demandent une grace totale.
JT 20H de France 2 le 06 janvier 2017.
Capture d'écran.

Article Larepublique77.fr du 07 janvier 2017 :
Jacqueline Sauvage remercie François Hollande sur France 2.

« Je n’en reviens toujours pas » : Jacqueline Sauvage a accordé sa première interview, une semaine après sa sortie de la prison de Réau, à Laurent Delahousse, sur le plateau du JT de France 2, vendredi 6 janvier. L’ex détenue rédigeait une nouvelle demande de libération conditionnelle depuis sa cellule quand une gradée lui a annoncée qu’elle était libre...





La publication du mois
Comment s'échapper d'une situation de harcèlment au quotidien. A qui en parler ?
Mathilde Monnet :
14 ans, harcelée.

De la sixième à la cinquième, dans l’indifférence de l’équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu’au jour où elle trouve enfin une porte de sortie...

Se procurer ce livre >>>



On ne saurait trop respecter l’innocence d’un enfant.
Suivez-nous sur : Profil Facebook du cabinet BTProfil Google+1 du cabinet BTProfil Twitter du cabinet BT

Tel : 01 45 48 46 41 - 91 rue de Courcelles 75017 PARIS - Fax : 01 71 19 99 38
© Bonaggiunta-Tomasini

www.avocats-violence-conjugale.fr